World of nature

World of Nature est une boutique spécialisée en développement personnel et spirituel située au cœur de Namur. Sur plus de 100 m2, nous vous proposons livres, minéraux, cartes, tarots, bols tibétains, encens ou encore musique.

Au-delà d’un simple magasin dédié au bien-être, nos vendeurs sont formés à la thérapie, l’énergétique, la lithothérapie et bien d’autres choses encore. Nous vous invitons à découvrir leurs parcours (faire le lien avec la partie fondateur)

Depuis octobre 2005, World of Nature soutient une philosophie intégrative et prend, donc, l’individu autant sur sa composante physique que mentale, émotionnelle, énergétique et transpersonnelle. Le but étant de faire le pont entre psychologie et spiritualité, rationalité et philosophie.
Rentrer chez World of Nature, c’est entrer dans un autre monde

En savoir plus sur l’histoire de World of Nature

Les fondateurs

Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait,  Mark Twain

Dominique Borrens
Dominique Borrens
Formé en Reiki, Reiki Karuna, New paradigme, mémoires de l’âme, Fréquences de brillance et CSP (cohérance somatopsychique), il s’occupe essentiellement de faire le lien entre les différentes collaborations d’artisants, créateurs, négociants et fournisseurs au sein de World of Nature.
En outre il propose des formations en Reiki du premier degré au degré enseignant, mais aussi en radiesthésie.
Il donne des consultations dans ces divers domaines et s’est spécialisé dans le nettoyage énergétique des maisons.
Kalil-John Macé
Kalil-John Macé
Naturopathe-Kinésiologue de formation, il est aussi Maitre-praticien et coach PNL, formé à l’Analyse transactionnelle et à la psychopathologie.

Il est l’auteur du livre « La vie, une histoire d’amour avec…Soi » paru en 2019 aux éditions Amethyste (groupe Alliance Magique), et le « Litho-Mémo » aux éditions World of Nature (2020). Formateur en Lithothérapie depuis presque 20 ans, il s’occupe essentiellement du pôle thérapeutique et de l’image marketing de World of Nature.

Cécilia Hauben
Cécilia Hauben
A la retraite depuis 2011, elle fut une des fondatrices de World of nature. Tarologue, mais aussi pentanalogue, elle reste gravée dans la mémoire de beaucoup et à laissée une emprunte indéniable dans le cœur des clients. Elle à transmis un héritage de connaissance indéniable à son fils Kalil-John et son fils spirituel Dominique.

Les prémices de World of Nature

Bien avant World of Nature, il y avait Espace Indigo. Situé au cœur de Bruxelles, la capitale européenne, Espace Indigo était un centre de formation et un pôle thérapeutique né en 1998. Instigué par Cécilia Hauben et Kalil-J.Macé, suite à une envie commune grandissante avec plusieurs formateurs, il fallait trouver un centre qui permettrait de faire connaître les activités mais aussi d’avoir la possibilité de partager et d’échanger les différentes idées ayant trait au développement personnel, spirituel et ésotérique. Il prit ses quartiers à Molenbeek.

De l’écriture intuitive à la danse créative en passant par l’astrologie, l’aromathérapie, les prémices de la pleine conscience, le feng-shui ou encore la tarologie, les constellations familiales et l’étude de la Gnose, le quotidien était rythmé entre conférences, formations, et ateliers.

Deux salles étaient dédiées aux consultations et deux autres aux formations. La salle polyvalente pouvait recevoir jusqu’à quatre-vingts personnes pour les conférences. Les salles étaient disponibles à la location et permettaient un brassage de nouveautés et de personnes.

Après trois ans d’existence, Espace Indigo s’est éteint, faute de moyens et en raison d’une concurrence importante dans le centre de Bruxelles. De plus, l’envie d’agrandir les domaines d’activités n’étaient pas souhaitée par l’ensemble des formateurs. Il était temps pour chacun de redéfinir ses envies et revoir le projet.

De Wijze (le Sage)

L’envie d’évoluer dans le développement étant toujours très présente et la partie francophone saturée, c’est vers la Flandre que le duo de base d’Espace Indigo s’est tourné. Plutôt que de dispenser des formations et des consultations, le projet fut revu et pris la forme d’un Agenda Plus version néerlandophone.

Articles, annuaires de thérapeutes, informations, événements et publicités, tous les ingrédients étaient réunis pour faire de « De Wijze » un incontournable du bien-être en pays Flamand.

Malheureusement, après deux ans d’activités et 20 numéros, De Wijze dû cesser ses activités. Le monde de la spiritualité et du transpersonnel, n’est pas le même dans le nord que dans le sud du pays. Là aussi, il y a de grandes différences et l’intérêt, bien que présent, n’est pas suffisamment au rendez-vous pour maintenir à flot un projet qui ne rencontre pas son public.

Sur les routes de Belgique

Le succès n’étant pas au rendez-vous pour De Wijze, c’est dans les salons du bien-être et de l’ésotérisme que notre duo poursuit son chemin. Les projets précédents ont pu permettre de créer un réseau et d’ouvrir de nouvelles portes, celle de la vente de produits, livres et minéraux.

C’est aussi à cette même période qu’une rencontre décisive s’est faite, celle avec Dominique Borrens. Véritable réseauteur, il est celui qui, avec Cécilia Hauben, insuffle une nouvelle énergie à toutes les idées qui, alors, n’avaient pas encore trouvées le bon terreau pour se développer. Tout est une question de timing et c’est ce qu’apprendra le trio avec le temps.

Après presque deux ans sur les routes, le trio désirait déposer ses bagages. La cadence entre les salons en Flandre aussi bien qu’à Bruxelles et en Wallonie devenait infernale en plus de leurs emplois respectifs à plein temps. En outre, des licenciements pointaient le bout de leurs nez. Coucou

Une balade à Namur

Quand un Bruxellois quitte sa capitale pour se promener en Wallonie, il s’y déplace avec beaucoup de ses préjugés. Et c’est souvent lorsqu’on fait de nouvelles expériences que ces préjugés tombent et permettent de faire place à un autre regard.
C’est dans cet état d’esprit que Dominique Borrens et Kalil-J.Macé vont se changer les idées à Namur et tombent sous le charme de la capitale Wallonne.

Un autre rythme, une autre façon de vivre, des bonjours à tous les coins de rue, des sourires, des rires. Le Namurois n’a rien de froid comparé à ce qui est dit de lui, il ne paraît pas non plus embourgeoisé, il est simplement abordable et cela change de Bruxelles qui, à cette époque, a perdu de ses couleurs.

C’est lors d’un deuxième week-end de balade, pour fuir l’agitation de la capitale, qu’au détour d’une rue, un local au fond d’une cour attire leur attention.

L’endroit est à louer, mais il ne réunit pas vraiment toutes les conditions pour en faire un commerce florissant. Excentré, au fond d’une cour, sans vitrine. Seule la réalité financière prime alors et étant ce qu’elle est, il faut prendre une décision.

Le trio se réunit et en un après-midi décide du nom de la future société. L’intérêt commun du trio pour tout ce qui touche au domaine du vivant, de la santé, mais aussi de tout ce qui touche aux minéraux, au chamanisme, met en évidence un attrait pour tout ce qui est naturel ou en lien avec la nature. L’envie d’apporter sa pierre à l’édifice, de faire de ce monde un monde meilleur, achève de compléter le nom…Un monde de nature, un monde pour la nature, un monde fait de plantes, pierres, nature humaine, nature profonde, joie de la nature… World of Nature était né.

Quitte ou double

Nous sommes fin 2015. Le trio se lança tête baissée dans une folie au niveau comptable, une aberration financière.
La création de l’entreprise, la garantie locative et le premier loyer étaient tout ce qui pouvait être payé. Les caisses étaient à secs. Il n’y avait aucune garantie de succès et l’avenir ne s’ouvrait pas sous les meilleurs auspices. Seul l’optimisme, la naïveté et l’envie de croire en ses rêves étaient les ingrédients complémentaires de ce projet ambitieux.

De plus, le stock de marchandise était quasi vide. Quelques étagères de fortunes, dix livres, quelques postures en bois, des angelots en plâtre pour habiller un mur et des minéraux disposés, de-ci,de-là sur une grande table centrale perdue sur plus de cent mètres carrés, voilà à quoi se résumait World of Nature.

Le chiffre d’affaires du premier jour était de cinquante euros avec l’espoir de pouvoir en faire autant tous les jours afin de pouvoir honorer le loyer suivant. Les recettes journalières ont commencé à grimper doucement tout au long des jours, malgré un regard suspicieux de la part des namurois quant à notre arrivée et un choix d’articles limité.

Les jours se sont transformés en semaines, les semaines en mois et les mois ont clôturé la première année, puis les suivantes.

Quinze ans plus tard…

La boutique a grandi et est devenue un incontournable de Namur ainsi que sur la scène du développement personnel et spirituel.

Avec le temps, World of nature s’est diversifié: organisateurs de conférences, fournisseurs de livres pour le plus grand salon dédié au bien-être tel que Parallèle à Ciney Expo, mais aussi lors des conférences pour Thierry Janssens (Le travail d’une vie, La maladie a-t-elle un sens, etc.) chez Espace Équilibre, ou encore William Berton (Les couleurs racontent), le Dr Dominique Bourdin, Claudia Rainville, …
Il a su s’imposer par son professionnalisme, ses prix, ses produits éphémères ou artisanaux et…sa ténacité.

Au-delà de son aspect commercial de boutique en ligne et physique, l’équipe, (en plus de leurs bagages respectifs), s’est formée à diverses techniques de soins (Reiki, Reiki Karuna, lithothérapie, New-paradigmes, Colorthérapie, feng-shui, pentanalogie, tarologie, etc.), et thérapeutiques (PNL, Analyse transactionnelle, CNV, psychogenèse structurale, psychopathologie, etc.) et est devenue une référence en lithotherapie.

L’idée était que World of Nature ne soit pas une simple boutique ésotérique, mais un lieu faisant le pont entre le domaine psychologique et spirituel. Ouvrir la voie, plutôt que la réserver juste à des initiés. Sortir des méandres de l’obscure pour en faire un lieu de découverte de soi, de l’autre, et du monde qui nous entoure.

L’équipe de World of Nature s’est donc formée au fil des ans et continue dans ce sens afin de proposer une meilleure offre de service mais aussi d’écoute et, si nécessaire, de rediriger vers des thérapeutes, psychologues, énergéticiens compétents et professionnels de la santé traditionnelle et/ou alternative.

Et maintenant, et après, 

World of Nature continue de construire des projets. Le prochain pas étant celui de l’édition et de la relance d’un magazine numérique. Le premier numéro devrait voir le jour avec le « Litho-Mémo », jeu de cartes sur la lithothérapie créé par Kalil-J.Macé.
Le second est en voie de création.

D’autres projets sont sur la table et en cours de réalisation.
Tout vient à point pour celui qui sait attendre et garder une part de mystère.